Visuel DIVERSIFOOD
Congrès DIVERSIFOOD

Congrès final du projet européen Diversifood

120 chercheurs, agriculteurs et acteurs de la sauvegarde de la biodiversité cultivée sont attendus à Rennes du 10 au 12 décembre pour le congrès final du projet européen H2020 DIVERSIFOOD. Les participants viennent de toute l'Europe mais aussi des USA et du Ghana. Coordonné par Véronique Chable de l'UMR INRA / Agrocampus Ouest / ESA Biodiversité, agroécologie et aménagement du paysage (BAGAP), DIVERSIFOOD vise à développer des systèmes alimentaires locaux de qualité, basés sur la valorisation de la biodiversité cultivée et s'appuyant sur des réseaux d'acteurs de proximité.

Les résultats du projet DIVERSIFOOD, qui couvrent 5 concepts clés, seront partagés au cours de ces 3 jours :

  • Cultures sous-utilisées/oubliées : évaluation multi-acteurs et à la ferme
  • Nouvelles approches de la sélection végétale pour des systèmes agricoles diversifiés et durables
  • Gestion communautaire de la biodiversité
  • Diversité et durabilité dans les systèmes alimentaires : nouvelles relations entre les acteurs
  • Changement de paradigme pour la recherche multi-acteurs et transdisciplinaire

Les échanges entre participants fourniront des éléments pour mieux intégrer la diversité des cultures dans le cadre de systèmes alimentaires durables et résilients, et progresser ainsi vers une véritable transition socio-écologique.

Initié en 2015, le projet DIVERSIFOOD a visé à évaluer et renouveler la diversité des plantes cultivées dans divers agro-écosystèmes à travers une approche multi-acteurs. En connectant les réseaux d’agriculteurs et de seed-savers (collectionneurs amateurs) existants à travers l'Europe, il a tendu vers l'amélioration de la viabilité économique de systèmes alimentaires localisés grâce à une plus grande diversité de produits. En associant 21 partenaires de 12 pays européens, DIVERSIFOOD a ainsi pu couvrir l'ensemble de la chaîne alimentaire depuis les ressources génétiques jusqu'au marketing, reliant et amplifiant les actions locales existantes.

Par des approches multi-acteurs et des études de cas, des visions et des approches de recherche innovantes ont ainsi été expérimentées en termes :

  • d’organisation sociale et de gestion communautaire de la biodiversité cultivée
  • de méthodes de sélection végétale basées sur la diversité et la recherche participative
  • de cultures, variétés et populations pour une quinzaine d’espèces
  • de produits alimentaires diversifiés et de leur valorisation économique
  • d’outils expérimentaux et de communication pour mettre en lien les activités et les personnes en collaboration avec les organisations des réseaux pour un impact plus important.

Date de création : 30 novembre 2018 | Rédaction : UMR BAGAP